BIOGRAPHIE 

Riche d’un parcours pluridisciplinaire de la scène musicale et du théâtre, à l’accompagnement de projets culturels, Mia Livolsi s’inscrit dans une démarche de transmission autour de la voix et de l’écriture.

Photo ©Pierre Touche1996

"Née de parents anglo-maltais et italiens, Mia Livolsi grandit à Marseille.

D'une culture méditerranéenne forte, son parcours s'amorce grâce à une éducation artistique précoce, du chant à la danse classique qu'elle étudiera durant une quinzaine d'années.

Cependant c’est avec le théâtre qu’elle rencontre les textes et se passionne pour la scène dont elle fera sa résidence principale à travers la réalisation de nombreux spectacles, comédies musicales, théâtre et chansons..."

Dès 1984, elle écume les scènes parisiennes, du Tourtour au Sentier des Halles, avec l'intuition et la passion qui la caractérise.

Une intuition qui l'amènera à  être soutenue par Jean-Louis Foulquier et qui va la conduire au Printemps de Bourges en 1989, puis par Jean-Claude Barrens, au Festival de Marne où elle se produit en première partie de Giovanna Marini en 1997.

 

Un parcours pluridisciplinaire au cours duquel elle poursuit des études de langue et de communication, travaille pour le cinéma et l'audiovisuel  et se construit un répertoire de "Chansons du Voyage" avec la collaboration de Patrick Morgenthaler compositeur et le soutien d'Hector Zazou qui la pousse à affirmer l’expression et la singularité de ses racines.

Elle plonge au coeur de son histoire, écrit en italien, renoue avec la Provence et comme pour marquer l'identité de sa terre, se produit pieds nus.

Sa rencontre avec Giovanna Marini l'amène à se questionner sur son identité artistique et culturelle. Surgissent alors du passé quelques fantômes qui transportent des chants à l'image des volcans et de la mer immense.

Elle monte alors un répertoire de chants populaires italiens avec le guitariste et compositeur Christophe Pays.

 

Sa formation passe par le Studio des Variétés, la Bill Evans Piano Academy, mais c'est la scène qui reste son terrain de jeu. Elle prête sa voix au cinéma ou à la publicité, joue Piaf pour Karl Zero et pour la Rai, télévision de la Suisse italienne.

En 1999, Elle participe aux 13ème rencontres d'Astaffort de Francis Cabrel en qualité d'auteur, compositeur et interprète puis pose ses valises le temps de se former aux métiers de la production musicale a l'IRMA et à l’Université de Paris X.

Le diplôme demande la rédaction d’un mémoire. Qu’à cela ne tienne, elle poursuit sa quête en rédigeant un travail de recherches intitulé « Le revivalisme du chant populaire italien dans l’Europe des nouvelles musiques traditionnelles ».©

Suit alors une période plus dédiée à la production et à la transmission qui la conduit à travailler dans l'édition et le "monde des bibliothèques". Elle entame un travail de médiation culturelle à travers la programmation de conférences musicales, rencontres, démothèque locale, ateliers pédagogiques.

 

Cette expérience la replonge au cœur de l'écriture et du spectacle vivant et elle ré-ouvre le grimoire trop longtemps posé sur les étagères.

Avec  la création d'un conte chanté inspiré du tarentisme qu’elle met en scène sous forme de théâtre d’ombres, elle porte un projet de médiation artistique par le théâtre chanté pour lequel elle fonde la Cie des MarieSalantes en 2017.

 

Elle a collaboré avec le compositeur François-Elie Roulin  sur les albums « Le Catalogue des Rêves », Harmonia Mundi 2011 et « Le Bonheur » Radio France 2014 et posé sa voix et sa musique sur le film "La voix de ma mère", du réalisateur nazairien Dominique Bichon en 2006.

 

Sa formation  à la pédagogie vocale de la Psychophonie-mla® lui permet de prolonger un travail personnel sur « les écritures de la voix et de la parole »®.

Elle affine désormais sa pédagogie au sein d’ateliers chant pour lesquels elle propose un travail de connaissance de soi par l’écriture de textes de chanson et l’interprétation.

Un travail destiné à ceux qui souhaitent aborder la voix comme outil de connaissance de soi, mais aussi comme un véritable outil de technique vocale.

Amoureuse des langues et des traditions orales, sa recherche personnelle s'oriente sur la voix dans ses aspects culturels et corporels. Elle travaille ainsi ce projet auprès de la chanteuse ethnomusicologue Martina A. Catella.

 

Un travail intuitif, inspiré par un parcours qui vient mettre du sens sur son nouveau projet musical, entre création et médiation artistique.

©communicantart

© 2016 - tous droits réservés à Mia Livolsi/Creative Commons BY-NC-SA

site crée avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now